Make your own free website on Tripod.com

Rencontre libertine tchat sexy & lesbienne

001_Image
001_Image
+

Sexe et rencontre sur NRJ


À vrai dire, chacun met ses limites là où il le souhaite et gère, avec ses partenaires, ses propres compromis. Si personne ne participe à l'île de la Tentation, normalement, tout se passe bien.

Mais si on a très très très envie d'une autre personne qu'on parle avec sur le site de rencontre nrj tchat, finalement, après cinq ou cinquante ans de couple monogame? Céder ou ne pas céder? Comment savoir si le désir sexuel mérite qu'on prenne des risques (comme coucher avec son patron, sa meilleure amie ou quelqu'un de violent) ? Je recommande d'attendre cinq jours. Pendant cinq jours les hormones se déchaînent, on atteint un état obsessionnel, on fantasme pendant ses horaires de boulot, on se raconte des histoires, etc. Le sixième jour, normalement, soit on a fait le tour du fantasme et c'est terminé, auquel cas il s'agissait d'un pur désir physique sans rien derrière, soit il reste une envie au creux du ventre, et ça vaut peut-être le coup d'avancer ses pions (« Salut, tu baises ? »).

En clair, le sixième jour est celui de la disparition ou du coup de fil. Rien ne prouve que cette règle fonctionne pour tout le monde, mais elle a le mérite d'établir un temps de réflexion, nécessaire pour ne pas se jeter à corps perdu dans toutes les aventures.

Aventures sexuelles sur NRJ
Et si on faillit à ses engagements ? Que se passe-t-il après la nuit d'infidélité ? On avoue, on garde pour soi ? Eh bien puisqu'on a été égoïste une fois, je propose qu'on soit altruiste le reste du temps, pour compenser et remettre son karma dans le bon sens. Se débarrasser de sa culpabilité sur son conjoint ou partenaire régulier, c'est être égoïste une deuxième fois : soulager sa conscience en blessant quelqu'un. Le vrai courage, pour les infidèles, sera donc de vivre avec leur « erreur ». Les seules situations où l'on doit parler sont, je l'espère, exceptionnelles : si une grossesse résulte de l'aventure parallèle, ou si la relation sexuelle a eu lieu sans préservatif. Dans ces cas-là, pré- parez-vous à affronter la tempête...

L’obscure menace
L’infidélité mériterait sans doute un livre entier tant on devrait évoquer plus justement « les infidélités ». Celles du cœur, celles de l’esprit, celles du corps... et que dire des mélanges ! Là. aussi c’est au couple de trouver la juste mesure. Celle qui ne fait souffrir personne, celle qui ne culpabilise pas. Tout est question d’investissement dans l’une ou l’autre des infidélités (d’ailleurs, pour certains, la masturbation est déjà une trahison). Rarement anodine, l’infidélité est une remise en cause de la dynamique psychosexuelle d’un couple qui peut être librement consentie, mais qui ne peut être banalisée. Ceux qui disent le contraire - en invoquant génétique ou nature humaine - nient la dimension intime, profonde (sacrée ?), de la sexualité.